Comment un rédacteur ne connaissant pas le secteur d’activité dans lequel il intervient peut-il rédiger un compte rendu pertinent ?

Le premier domaine d’expertise du rédacteur est la langue française et ses atouts principaux sont la réactivité, la culture générale et la capacité de synthèse.

Le rédacteur n’a pas vocation à maîtriser parfaitement le domaine technique dont il est question : son travail est de rendre compte de manière fidèle et efficace des discussions, ce qui implique en premier lieu non pas une connaissance universelle, mais une très grande maîtrise de la langue et une forte capacité à saisir rapidement les enjeux des débats.

Enfin, le rédacteur s’appuie sur les propos des intervenants pour en reproduire le sens. En d’autres termes, il se repose sur l’expertise des intervenants eux-mêmes pour retranscrire leur propos.

Share This