2017, une année de croissance pour Codexa

En 2017, de nombreuses réformes ont été mises en place, pour une application dès le 1er janvier 2018. Il s’agit des fameuses « ordonnances Macron ». Quels impacts auront-ils sur le marché de la rédaction de comptes rendus de réunion ? Comment s’est porté celui-ci en 2017 ? Face à ce contexte, comment s’est révélée Codexa, société majeure du secteur de la retranscription ?

Julien Cubier, responsable des services Commerce & Recrutement de Codexa, répond à ces questions.

Comment allait le marché de la rédaction de comptes rendus en 2017 ?

Le marché de la retranscription est toujours en croissance. De plus en plus d’instances font appel à des sociétés comme la nôtre. Cette évolution s’explique par 3 facteurs :

  • la maturité des clients, qui se rendent compte de la valeur des comptes rendus de CE dans le cadre de procédures
  • le bouche-à-oreille: les participants aux réunions pour lesquelles nous réalisons des PV parlent de nos prestations dans d’autres cadres professionnels, comme les organisations intersyndicales
  • l’évangélisation de nos prestations par nos propres clients auprès d’instances du même groupe, de leurs collègues ou amis.

En parallèle, l’année 2017 a été marquée par un nombre important de plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) : usine Whirlpool, GM&S, Veolia Eau… Le nombre de réunions et la nécessité de disposer rapidement de comptes rendus fiables génèrent toujours pour nous une augmentation d’activité.

Enfin, après une année 2016 compliquée, les prix de rédaction de comptes rendus se sont stabilisés.

Face à ce marché, comment s’est portée Codexa ? Les 3 défis fixés pour 2017 (retrouver une croissance satisfaisante, garder le fort niveau de satisfaction et continuer de recruter au plus près des clients) ont-ils été relevés ?

Oui, en partie.

L’arrivée de nombreux nouveaux clients, relevée fin 2016, a perduré en 2017. Cela nous a permis de renouer avec la croissance. Bien que nous ayons renouvelé des marchés (comme la Caisse des Dépôts), le secteur des institutions publiques reste assez plat, les prix étant toujours tirés à la baisse.

Le premier défi de la croissance étant relevé, il a fallu travailler sur la production pour maintenir un niveau de satisfaction clients très élevé. Le pari est réussi, puisque nous maintenons un taux de satisfaction à 97 %.

Le recrutement a été un sujet plus compliqué. Nous avons intégré beaucoup de rédacteurs indépendants. Malheureusement, ils n’ont pas toujours permis de faire face à l’augmentation de l’activité. Parmi les nouvelles recrues, des profils se révèlent toujours inadaptés, du fait de problèmes de compétences ou de disponibilité. Néanmoins, le travail important effectué par notre service recrutement a permis de régler des problématiques de proximité sur Bordeaux, Lyon et Marseille, par exemple. Il reste toutefois des zones plus tendues, comme Lille ou Angers.

Qu’est-ce qui attend le marché de la retranscription en 2018 ? Que va-t-il se passer avec l’arrivée du CSE, cette « super instance représentative du personnel » qui fusionne CE, CHSCT et DP ?

L’arrivée du comité social et économique (CSE) vise à terme à diminuer le nombre de réunions. Cela étant, dans les faits, comme après la loi Rebsamen, le nombre d’heures de réunions ne devrait pas beaucoup évoluer, car les sujets faisant débat seront toujours présents. ll faut donc s’attendre à moins de réunion, certes, mais à des sessions plus longues ou à plus de séances extraordinaires.

Côté budget, fusionnant avec le CE, le CHSCT et les DP disposeront d’un budget de fonctionnement disponible pour déléguer la rédaction des PV d’instance à un prestataire extérieur.

Enfin, en 2018, les ordonnances Macron impacteront à la marge le secteur de la rédaction de comptes rendus de réunion : le temps pour les entreprises de comprendre les enjeux du CSE et de les mettre en place, les tout premiers comités devraient apparaître fin du premier semestre.

À quels défis va devoir faire face Codexa en 2018 ?

Le premier défi sera de maintenir la croissance en conservant un niveau de satisfaction clients toujours élevé.

Il s’agira ensuite de trouver des rédacteurs encore plus proches de nos clients, plus nombreux, en respectant notre exigence de qualité. Nous travaillerons dans le même temps à la fidélisation de nos rédacteurs indépendants. En effet, même si ces derniers ont une très bonne image de Codexa, parce que nous sommes sérieux, à leur écoute et bons payeurs, nous voulons aller plus loin dans notre relation. Cela passera par plus de proximité, des événements, etc.

Enfin, en 2018, nous allons développer une stratégie de marque, afin que Codexa soit plus facilement identifiable sur le marché. En 2017, nous avions amélioré notre visibilité par la publication d’un ensemble de guides de rédaction. Il faut désormais continuer à travailler la stratégie marketing dans sa globalité pour avoir une identité forte sur le marché de la rédaction.

Rejoignez nos équipes de rédacteurs indépendants

Vous aimez écrire, vous êtes intéressé par la vie des entreprises et des institutions publiques, et vous recherchez des missions ponctuelles ? Codexa recrute.

Acteur majeur de la rédaction de comptes rendus de réunions professionnelles, Codexa renforce ses équipes partout en France.

Vous assisterez à des réunions professionnelles et en rédigerez le compte rendu, selon le cahier des charges défini pour chaque client. Diplômé(e) Bac + 4/5, débutant et expérimenté, postulez dès à présent.

Share This