Comment mettre en place le CSE de manière sereine ?

Au 31 décembre 2019, toutes les entreprises de plus de 11 salariés sur les 12 derniers mois consécutifs devront avoir constitué leurs comités sociaux et économiques, voire un CSE central, des Commissions de santé, sécurité et des conditions de travail…

Si vous êtes concerné, en tant qu’élu ou délégué syndical, cette perspective peut être source d’inquiétude. En effet, en plus de vos tâches quotidiennes de représentant du personnel, vous devrez vous mettre à jour sur cette nouvelle instance, affronter de longues négociations sur le périmètre des instances, le nombre de représentants, les heures de délégation… Et je ne parle même pas de l’élection en elle-même qu’il faut organiser…

Pour aborder la mise en place du CSE de manière sereine, nous vous conseillons de vous faire accompagner et de vous :

  • former à toutes les subtilités de ce CSE
  • accompagner tout au long du processus de mise en place
  • décharger de toutes les tâches chronophages que vous pouvez facilement externaliser, comme la rédaction de vos procès-verbaux d’IRP.

Avant la mise en place du CSE

Avant même de vous lancer dans les négociations pour la mise en place du CSE, qui suppose probablement la création d’autres instances (centrales, commissions, etc.), prenez le temps de vous former.

En 2 ou 3 jours, vous acquerrez les bases pour comprendre les contours de la réforme, ce qu’elle implique pour vous et les étapes à suivre pour mener à bien la fusion de ces instances.

Votre organisme de formation habituel vous propose probablement un module sur le sujet. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez consulter le catalogue de formation du Sicoge.

Pendant sa mise en place

Même si la formation est d’excellente qualité, la réalité des négociations, des élections et des étapes à parcourir peuvent soulever de nouvelles interrogations.

Face à elles, vous n’avez pas à être seul.

Votre avocat peut vous accompagner dans toutes les étapes, voire être présent au moment des négociations. Le Sicoge, mentionné plus haut, propose même un accompagnement à la mise en place du CSE, composé d’une cellule d’aide.

Des solutions existent. Trouvez celle qui vous convient le mieux.

Pour les autres tâches, comme la rédaction de vos PV

Suivre des formations, participer à une cellule d’aide, assister aux réunions de préparation avec votre employeur… cette mise en place vous demandera beaucoup de temps. Or, du temps, vous en manquez déjà au quotidien pour les affaires courantes de votre instance, et votre métier. Cette perspective peut donc vous angoisser.

Dans ce cas, accordez-vous un moment pour lister toutes les tâches chronophages que vous pouvez externaliser.

Par exemple, vous pouvez confier à des professionnels vos PV d’IRP, qui vont probablement s’accumuler avec toutes les réunions préparatoires en vue de la mise en place du CSE.

Nous le voyons chez de nombreux clients qui font appel à nos services pour la première fois au moment de la mise en place du CSE. En recourant aux prestations de rédaction de Codexa, ils rattrapent le retard pris dans la diffusion de leurs PV de CE et CHSCT.

Ils nous délèguent ensuite aussi la charge de leurs PV de CSE qui durent plus longtemps et doivent toujours être rédigés dans un temps réduit.

Face à une baisse du nombre d’heures de délégation, externaliser la rédaction de vos comptes rendus est une solution pour conserver un bon dialogue social dans votre entreprise.

En conclusion

Que vous le souhaitiez ou non, si votre entreprise compte plus de 11 salariés, vous devez passer en CSE d’ici fin décembre 2019. Ne repoussez pas cette tâche. Au contraire, pour une mise en place sereine du CSE, préparez-vous :

  • formez-vous en amont pour anticiper ce qu’il sera attendu de vous
  • faites-vous accompagner dès les négociations
  • libérez dès à présent votre agenda des tâches à faible valeur ajoutée dans votre quotidien, comme la rédaction de vos PV.

Vous souhaitez en savoir plus sur nos services dédiés aux IRP ? Découvrez nos services.

Share This