Sondez les salariés que vous représentez !

Comment savoir si les salariés sont satisfaits de l’action que vous menez auprès de la Direction, des activités sociales et culturelles que le CE met en place ? Réalisez des questionnaires de satisfaction ou des sondages équivalents !

Depuis des années vous proposez les mêmes prestations à vos salariés : chèques vacances pour l’été, arbre de Noël pour les fêtes de fin d’année… mais est-ce qu’ils sont aussi satisfaits que vous l’espérez ? Oui ? Non ? Comment le savoir ? Nous vous expliquons ici pourquoi il est important pour un CE ou des DP de consulter les salariés, les moyens de consultation disponibles, et enfin des conseils pour que cette consultation soit efficace.

Pourquoi consulter ?

Il n’est pas toujours facile de savoir ce que veulent les salariés. Un décalage existe souvent entre l’action des élus, la représentation qu’en ont les salariés et certains thèmes qu’ils voudraient voir aborder. Je vous renvoie ici au baromètre réalisé par le CSA en 2012 sur l’image des comités d’entreprise.

Comme dans d’autres situations au travail, les salariés ne se manifesteront pas forcément pour exprimer leur contentement ou leur désapprobation. Les élus manquent souvent de temps pour traiter tous les sujets dont le CE a la charge. Il est donc utile de réaliser de temps à autre une enquête globale, non seulement pour mesurer la satisfaction des salariés, mais également pour identifier dans quels domaines les salariés manquent d’information.

Possibilités de consultation

La loi autorise le comité d’entreprise à questionner les salariés, le CE n’étant pas limité aux informations que lui transmet directement l’employeur.

Sur quoi consulter ?

Voici différents thèmes de consultations des salariés qui peuvent être intéressants pour vous :

  • Pertinence des sujets remontés en CE : y a-t-il des sujets insuffisamment traités ? Est-ce que certains sujets prennent trop d’importance par rapport à d’autres dans les discussions avec la Direction ?
  • Activités sociales et culturelles proposées par le CE : le succès d’une activité est facilement mesurable au nombre de demandes des salariés (nombre de billets par an, nombre de subventions, etc.). Mais il peut y avoir des activités auxquelles une minorité de salariés est très attachée. Il y a peut-être aussi des possibilités auxquelles vous n’avez pas pensé.
  • Qualité des prestations subventionnées par le CE : ce volet est très utile pour évaluer le travail des prestataires du CE, surtout dans le cas d’activités que vous n’avez pas pu tester vous-même.

Avec quels moyens  ?

Ces enquêtes doivent être effectuées à partir de votre budget de fonctionnement. Il est donc important de ne pas les lancer à la légère et de travailler suffisamment la préparation d’une telle démarche.

Comment consulter ?

Diverses sociétés proposent la réalisation de sondages de satisfaction en entreprise, dont certaines sont spécialisées dans les prestations pour les comités d’entreprise. Ces études peuvent cependant être coûteuses. Tous les CE n’en ont donc pas les moyens et/ou l’utilité.

Les questionnaires

Il est toujours possible pour les élus de réaliser des questionnaires par eux-mêmes, que ce soit sur papier ou par mail par exemple. Dans cette perspective, il convient de respecter plusieurs critères  :

  • Proposez un questionnaire global : le questionnaire ne doit pas exclure certains salariés, mais s’adresser à l’ensemble du personnel ou au moins à toute une catégorie de personnel ;
  • Construisez un questionnaire facile à comprendre et à remplir, sans ambiguïté ;
  • Recueillez les résultats dans un temps assez court ;
  • Communiquez les résultats auprès des salariés, là encore dans un temps relativement court ;
  • Informez les salariés, dans le questionnaire, du délai de communication des résultats, du mode de communication de ces résultats et, surtout, de l’utilisation que vous en ferez ;
  • Garantissez la confidentialité des réponses individuelles.

Les réunions avec le personnel

Évidemment, ce type d’événement ne peut pas être organisé très fréquemment, mais vous pouvez prévoir des occasions récurrentes : accueil des nouveaux venus tous les six mois, réunion annuelle avec l’ensemble des salariés, etc. En cas de difficultés avec votre employeur, sachez que le Code du travail offre la possibilité de réunir le personnel dans le local du CE pour des sessions d’information.

Un outil indispensable : le site web du CE

Il est possible de créer un site fonctionnel à prix réduit. Au vu des services multiples qu’un site web peut vous apporter, vous ne devriez pas hésiter à y consacrer un peu de votre budget de fonctionnement. C’est une interface facilement accessible par les salariés, pendant leur temps de travail comme en dehors, qui permet de les informer mais aussi de recueillir facilement leur avis sur telle ou telle prestation.

Diffusez vos PV de CE (rapidement) !

Là encore, la mesure n’est pas coûteuse. Le PV de CE vous permet de justifier vos choix et de présenter les arguments que vous utilisez face à la Direction. Il permet aussi de sensibiliser les salariés à vos problématiques opérationnelles : manque de demandes d’une prestation pouvant entraîner à terme son arrêt, manque de retours à une enquête pour prendre une décision, questions récurrentes sur un point expliqué dans telle ou telle rubrique du site…

Conclusion

Consultez les salariés qui vous ont mandaté, impliquez-les. Vos décisions seront plus pertinentes et vos actions plus soutenues. Avec de bons outils permettant aux salariés de s’exprimer et de vous fournir des retours sur vos actions, vous pourrez rapidement adapter ces dernières.

Droit d’auteur: convisum / 123RF Banque d’images

Share This