Rédacteur, comment faire face à une catastrophe ?

La rédaction, c’est comme la vie : on n’est jamais à l’abri d’une catastrophe. Alors pour éviter toute solution précipitée, source de plus de dégâts que de réparations, voici une petite liste de désastres auxquels vous pouvez être confronté(e) – et les solutions que nous vous suggérons.

Dans tous les cas, avant de prendre une quelconque décision, inspirez profondément et expirez, inspirez, expirez… ne cédez surtout pas à la panique : elle ne vous sera d’aucun support. Une fois seulement que vous avez les idées claires, agissez !

L’ordinateur tombe en rade

Vous attrapez votre précieux bloc-notes et poursuivez la prise de notes a la mano. Ce sera certes moins lisible, mais ça restera toujours mieux que rien.

En pleine PDN, le message « Votre PC s’éteindra dans 5 min » apparaît : vous avez bien branché l’alimentation de votre PC, mais en fait la prise de courant ne fonctionne pas…

Une seule chose à faire : se lever et brancher l’ordinateur ailleurs. Il y aura peut-être un trou de quelques secondes dans la prise de notes, mais c’est toujours mieux que plus de prise de notes du tout. L’essentiel sera alors de ne pas devenir tout rouge quand tous les yeux se braqueront vers vous !

Les deux dictaphones s’éteignent d’un coup : plus de piles…

Utilisez l’appli dictaphone de votre téléphone ou demandez une pause au secrétaire et expliquez-lui le problème. Quelqu’un a peut-être des piles à proximité que vous pourrez emprunter.

La réunion commence avec un marteau-piqueur dans la rue

Fermez la fenêtre et contrôlez en permanence votre dictaphone avec vos écouteurs. Jouez avec l’emplacement des micros. Si vous n’entendez rien, signalez le problème au client : il trouvera peut-être une autre salle éloignée de la rue.

Un intervenant a un fort accent du Sud et vous n’osez pas dire que vous ne comprenez rien…

Peuchère… Refilez le bébé à un collègue de Marseille !

L’élu d’à côté renverse son café sur vous (ou sur votre pc) et la réunion continue

Tout d’abord, j’espère que vous ne portez pas de blanc. Ensuite, le mieux aurait été d’appliquer immédiatement de la terre de Sommières sur la tache… mais bon, à défaut, alertez votre contact et demandez une courte pause. Là, absorbez le café avec un mouchoir et assurez-vous que tout va bien avant de reprendre sereinement la séance.

Le micro des intervenants ne marche pas et vous êtes le seul (ou la seule) à vous en rendre compte…

Deux options :

  1. la discrète : vous vérifiez qu’on les entend bien sur votre dictaphone ; sinon, vous replacez ni vu ni connu les micros
  2. la directe : vous demandez d’un signe de main aux personnes d’allumer leur micro ou au contact sur place d’intervenir pour trouver une solution.

Fin d’une soirée au Balto… plus de sac : plus d’ordinateur, plus de dictaphone, plus de prise de notes

Heureusement, vous avez déposé sur votre espace en ligne tous les fichiers dont vous disposiez (jeux d’enregistrement, prise de notes, documents supports…). Vous récupérez un ordinateur, retéléchargez tout et repartez hélas de zéro…

Vous rentriez de réunion ? Vous n’avez plus la prise de notes de la réunion, mais heureusement, votre veste est toujours là avec votre deuxième dictaphone. Vous pourrez peut-être retrouver le nom des intervenants à partir des voix…

En tout cas, vous ne sortirez plus jamais avec votre sac ni au Balto ni ailleurs !

Arrivé(e) à la maison, l’enregistrement est inutilisable : qui a mis un téléphone portable à côté du dictaphone ?

Travaillez à partir de votre enregistrement de secours. Celui-ci aussi est inexploitable ? Prévenez votre donneur d’ordre : vous trouverez peut-être une solution ensemble.

Conclusion : pas de panique, pas de problème, que des solutions !

Cette liste n’est malheureusement pas exhaustive : la vie est plus originale que nous et aura toujours une longueur d’avance.

Dans tous les cas, rappelez-vous que le client est bienveillant et qu’il saura vous aider en séance. Si vous attendez… il sera hélas trop tard et le client comprendra difficilement que vous ne l’ayez pas averti immédiatement.

Si vous avez en tête un malheur que vous craignez ou qui vous est déjà arrivé, partagez-le avec nous !

Share This