Pédalier de transcription : améliorez confort de rédaction et productivité !

Passer ses journées à rédiger en continu sur un clavier, a fortiori lorsqu’il s’agit de comptes rendus exhaustifs, génère certains troubles musculosquelettiques connus sous le doux nom de TMS. Les maux du rédacteur se caractérisent au minimum par des douleurs aux articulations des doigts, voire du poignet – si bien sûr sa position générale est déjà optimale (dos droit, bras à 90° du corps, jambes à 90° des cuisses, pieds posés au sol), sinon tout le reste du corps peut commencer à se plaindre dès 17 h.

Pour limiter les douleurs, il existe plusieurs solutions. Citons par exemple la dictée, avec l’utilisation de logiciels spécifiques comme Dragon. Cependant, cette solution ne convient pas à ceux qui travaillent en open space (ou espace de co-working), dans un environnement bruyant ou qui n’aiment pas parler à leurs appareils. En outre, la dictée peut générer en fin de journée d’autres maux… à la gorge cette fois-ci.

C’est pourquoi j’ai personnellement testé pour vous la pédale de rédaction, dite pédalier de transcription. Est-ce qu’elle a changé ma vie ? Oui. Celle de mon entourage ? Également. Je vous dis tout dans cet article.

Qu’est-ce qu’un pédalier ?

Une pédale de commande (ou pédalier de transcription) est un petit appareil que vous placez sous votre bureau et branchez à votre ordinateur via un port USB. Elle ressemble à la pédale d’une couturière :

pédale de commande ou pédalier de transcription

Pédale de commande de la marque Scythe

Une fois paramétré votre logiciel de retranscription préféré, Express Scribe pour ne citer personne, il vous suffira d’appuyer avec le pied sur l’appareil pour lancer l’écoute de votre piste et de lever le pied pour l’arrêter.

Onglet de paramétrage du "contrôleur de pédalier" d'Express Scribe

Onglet de paramétrage du “contrôleur de pédalier”.

En paramétrant votre lecteur de façon à ce que l’enregistrement recule de quelques secondes lorsque vous mettez l’audio en pause, vous pouvez en outre jouer du pied pour aller en arrière sur votre bande. En effet, en appuyant et relâchant immédiatement votre pédale, et en répétant l’opération à plusieurs reprises, le logiciel fera des bonds en arrière.

Onglet de paramétrage du recul automatique sur Express Scribe

Paramétrage du recul automatique.

À quoi ça sert ?

L’objectif du pédalier est clair : commander votre enregistrement du pied. Vous n’avez ainsi plus besoin de raccourcis pour contrôler votre enregistrement. Ce système est bien pratique pour les rédacteurs de comptes rendus exhaustifs notamment, qui doivent arrêter et relancer régulièrement un enregistrement.

Avantages et inconvénients

L’avantage de la pédale est double :

  • elle prévient les TMS et limite les douleurs aux doigts en fin de journée, surtout pour les personnes qui ont de petites mains et doivent opérer une gymnastique des doigts pour contrôler leur audio
  • elle permet d’aller plus vite dans la rédaction : plus besoin d’arrêter votre frappe pour lancer, couper ou reculer sur votre bande. Un doute ? Pendant que vous finissez de taper la fin de votre phrase, votre pied repositionne la bande au bon endroit et vous pouvez valider votre hésitation sans faire de pause dans votre retranscription.

L’inconvénient de l’appareil est également double :

  • pour les personnes qui frappent déjà littéralement leur clavier, comme c’est mon cas, le pédalier est une source de perturbation sonore assez importante : mon pied a tendance à taper fort l’appareil et, rapidement, il se met à grincer sous l’effort.
  • je n’ai jamais réussi à l’installer sur mon MacBook et j’ai eu beaucoup de difficulté à le faire sur Windows.

Conclusion : la pédale, capitale ?

Oui, le pédalier de transcription a changé ma vie. Aujourd’hui, le contrôle au clavier se présente pour moi comme une véritable contrainte que je ressens au niveau des articulations après seulement deux heures de retranscription.

L’investissement n’est pas important. La pédale que j’ai utilisée coûte 35,99 € sur Cdiscount, mais il en existe des moins chères, comme des plus perfectionnées.

Elle génère certes du bruit (qui est liée à ma propre pratique du clavier), contre lequel peut pester mon entourage, mais en faisant attention, la nuisance peut être réduite. Aujourd’hui, ce défaut est largement compensé par mon confort au quotidien et l’amélioration de ma productivité.

Malgré cette aide essentielle au quotidien, il faut toujours rester assis plusieurs heures devant son ordinateur, à retranscrire des PV de CE. Et ça, ça ne changera pas…

Quelle est votre expérience, chers possesseurs de pédalier ? Satisfaits ? Et vous, utilisateurs de raccourcis clavier, envie d’essayer ?

Share This