Isolez-vous du bruit en open space avec myNoise

Vous travaillez en open space et le bruit est un problème pour vous ? Nous avons trouvé une alternative à un réaménagement de l’espace collectif et au casque anti-bruit : l’application myNoise, qui diffuse des bruits apaisants. Avec un casque audio, elle vous assure une isolation phonique quand vous avez le plus besoin de vous concentrer. Je l’ai testée pour vous.

Je travaille en open space et certaines tâches nécessitent toute mon attention. Or le moment où j’ai besoin de toute ma concentration ne correspond pas toujours à celui de mes collègues.

Je ne peux pas toujours leur suggérer de discuter à la machine à café. Il paraît aussi compliqué de demander à notre chargée de clientèle de rappeler son contact plus tard. Et les salles où nous pouvons nous isoler sont parfois indisponibles.

Pour certains dossiers, un peu de musique suffit à échapper à toute gêne. Pour d’autres, elle constitue en elle-même une distraction.

Alors que faire ? Subir mes collègues ou Chopin ? Risquer de rendre un travail de moindre qualité ou en retard ?

J’ai trouvé une alternative : l’application myNoise. Celle-ci permet de s’isoler du bruit au bureau, sans se déconcentrer, en diffusant des sons de forêt, de pluie ou de cloches.

Je l’ai testée.

Le résultat est probant. Quand j’ai besoin de m’isoler pour conserver la totalité de ma concentration, myNoise est une aide précieuse. Néanmoins, je ne l’ai pas adoptée au quotidien. Certains sons me lassent. D’autres m’ennuient, quand ils ne me stressent pas.

Je vous raconte tout.

Qu’est-ce que myNoise ?

MyNoise est un site et une application (disponible pour iOS et Android) qui proposent un système de sons prédéfinis pour vous couper du monde ambiant.

L’objectif ? Vous permettre de vous concentrer sur votre travail, vous relaxer à la maison ou dormir la nuit.

L’application propose 6 sons de base gratuits :

Vous pouvez aussi en télécharger d’autres à 1,09 € chacun.

Le site est quant à lui entièrement gratuit et les bruits plus nombreux.

Chaque son est étudié pour être écouté avec un casque audio, parfait pour un usage en open space.

MyNoise propose également un système d’animation des bruits qui permet de varier les ambiances sonores (zen, vive…). Comme pour les sons, les animations sont plus complètes sur le site.

J’ai testé l’application : l’isolement est probant…

Quand 2 personnes parlent très fort à 1 mètre de mon bureau, la musique au volume maximum ne suffit pas : il y a toujours des instants de silence qui n’étouffent plus les voix. MyNoise, quant à lui, propose un son continu qui recouvre les bruits en permanence.

En cela, l’application remplit son objectif.

Mais vite lassant.

En revanche, je n’ai pas pu écouter un bruit plus d’une heure. Ceux proposés par l’application m’ennuient rapidement. J’ai personnellement besoin que mon ambiance sonore s’accorde à mon état d’esprit : U2 pour une tâche rébarbative, Mozart pour de la rédaction, etc.

De plus, parmi tous les bruits gratuits, je n’ai pu en supporter que 2 : la forêt et la pluie. Les autres m’agacent. Alors forcément, passer une journée enfermé avec une ambiance de forêt ou dans la grisaille parisienne avec le bruit de la pluie en bande originale peut être démoralisant. Et, personnellement, je ne me vois pas payer pour du bruit.

Est-ce que je l’utilise tous les jours ?

Non. Je reviens sur l’appli uniquement en cas de force majeure. Sinon, je m’isole avec de la musique. Le classique me repose davantage et le rock me stimule plus.

Conclusion

Si vous n’avez pas la possibilité de vous isoler ou de disposer d’un aménagement physique vous permettant de ne pas subir le bruit de fond du bureau, myNoise se présente comme une alternative intéressante à la musique ou au casque antibruit.

Personnellement, je n’arrive pas à passer une journée dans une ambiance sonore en décalage avec mon état d’esprit. J’utilise donc rarement l’application. Mais ce n’est que mon ressenti. Cette solution sera peut-être parfaite pour vous.

Partagez donc votre expérience en commentaire !

3 conseils pour une rentrée zen : comment ne pas perdre les bienfaits de l’été en 48 heures ?

 

Ceux qui ont lu cet article ont aussi lu :

Share This