« Des comptes rendus prêts à être publiés dans nos supports internes »

Échange avec Véronique Manigand, pour le groupe Caisse des Dépôts au sujet des prestations de rédaction de comptes rendus que le groupe confie à Codexa depuis plusieurs années.

Codexa : Comment en êtes-vous venu à travailler avec nous ?

Véronique Manigand : Il y a quelques années, nous travaillions avec l’un de vos concurrents. Nous n’étions plus du tout satisfaits de leurs prestations. Nous avons donc cherché à les remplacer.

Qu’est-ce qui vous a mené à la décision d’externaliser cette prestation ?

Je ne sais pas. Je ne faisais pas encore partie de la direction de la communication lorsqu’elle a commencé à faire appel à ce type de prestation. Je pense tout simplement que c’était parce que nous ne disposions pas des ressources suffisantes et du matériel pour le faire nous-mêmes.

Comment résumeriez-vous le service que Codexa apporte à la Caisse des Dépôts ?

Je dirais que c’est un service de très grande qualité. C’est pour moi le critère qui vous qualifie le mieux. C’est aussi la très bonne compréhension du besoin.

Comment définiriez-vous ce besoin ?

Nous avons besoin, lorsque nous faisons appel à ce type de prestation, d’être en confiance. C’est peut-être également ce terme qui qualifie le mieux la relation entre Codexa et la Caisse des Dépôts. Nous avons besoin de quelqu’un qui puisse nous rendre un travail sur lequel nous n’aurons pas besoin de passer beaucoup de temps pour que ce travail soit utilisable.

Il y a donc également une question de gain de temps.

Voilà. C’est-à-dire que même sur des sujets parfois un peu complexes, où lorsqu’il s’agit de conventions impliquant un nombre important de participants, etc., nous savons que les noms seront correctement orthographiés, que si les intervenants font référence à telle société ou tel programme, nous savons que les rédacteurs de Codexa ou le personnel de Codexa qui vérifie les comptes rendus auront pris le temps de se renseigner et que le document sera bien écrit, qu’il n’y aura pas d’erreur dans les acronymes, les noms des lieux, des sociétés.

Vous économisez donc du temps de relecture par la suite.

C’est un gain de temps énorme.

J’imagine que cela vous permet donc de vous concentrer sur des tâches plus centrales dans votre métier.

Tout à fait. Et nous savons également que vous allez rendre un document sans aucune faute d’orthographe ou de grammaire, ce qui n’était plus le cas avec votre concurrent.

Dans l’ensemble, vous êtes donc satisfaite de la qualité des documents qui vous ont été remis.

Oui, vraiment. Il s’agissait quasiment de documents prêts à publier dans nos supports internes.

Comment qualifiez-vous la relation que vous avez eue avec Codexa durant ces années de collaboration ?

Je la qualifierais comme très professionnelle et c’est vraiment le mot de confiance que j’ai envie de mettre en avant. Quand je faisais appel à Codexa, j’étais sûre que tout était « bordé », qu’il n’y aurait pas de problèmes.

Auriez-vous une suggestion pour que nous améliorions ce que nous faisons, ou d’autres services que nous pourrions vous apporter ?

Je ne vois pas trop… Je sais que d’autres services de la Caisse des Dépôts ont de temps en temps besoin de traduction, mais je ne sais pas si vous effectuez ce genre d’activités.

Nous avons des partenaires vers lesquels rediriger nos clients au besoin, mais c’est vrai que nous nous concentrons sur la rédaction.

Je vous remercie pour tous ces retours très positifs.

C’est bien normal. J’ai moins besoin de faire appel à vous dans le cadre de mes nouvelles fonctions, mais je sais que durant toutes les années où nous avons collaboré, c’était vraiment « top ».

Envie de comptes rendus clés en main ?

Ou appelez-nous
01 75 77 62 40

Les lecteurs ayant consulté cet article ont également regardé :